Archives

Trinidad – Le Babalawo

Drapeau de Cuba, un site de voyage multimedia: http://hatuey.blogs-de-voyage.fr
Trinidad – Babalawo
Je regrette de ne pouvoir mettre que des extraits de notre séance, le film est très long et difficile à monter sans perdre le sens des propos et des gestes du Babalawo.
Il prend le temps de mener à bien la séance et d’expliquer clairement.
Je passerai à la suite d’Anny. Pour moi le rituel sera identique. Assis sur une chaise et pieds nus, j’attendrai les instructions du Babalawo assis à nos pieds.
Pour tout le rituel qu’il va nous faire, nous en avons parlé avec lui, les cubains paient des sommes que nous trouvons démentielles.
La somme que nous avons acceptée après avoir marchandé est tout à fait raisonnable et nous allons pouvoir nous engager sur deux séances, une le soir même et nous prenons un rendez vous pour la deuxième le lendemain matin à 9h00 car il aura besoin de faire des préparations.

Je montrerai d’abord ses instruments, ensuite sa manière de procéder, puis ses analyses.

Qu’allons nous déterminer avec ces séances?
Tout d’abord trouver notre saint protecteur. En l’occurence pour Anny et moi, c’est Orula.
Ensuite nous connaitre mieux par les analyses et prédictions que va lui permettre toute une série de rituels pour lesquelles il utilisera un plateau de bois sculpté couvert d’une fine couche de sable dans lequel il tracera des lignes, un collier de bois et perles, un collier de pierres alternées noires ou claires, ce qui semble être un bois de daim et un verre de rhum.
Pendant la séance, il prendra des notes que nous récupérerons à la fin de la séance et sur lesquelles nous trouverons une notation binaire de 0 er 1.
Il se servira d’un bois de daim pendant la séance et de ce collier aux pierres noires et blanches
Le jet du collier et les faces noires ou blanches des pierres lui feront tracer des séries de traits complexes sur le plateau de sable.
http://hatuey.blogs-de-voyage.fr/wp-content/blogs.dir/1798/files/2007/05/BABALAWO_11.avi
mai 13, 2007 © Hatuey

spacer

Trinidad – Le Babalawo

Drapeau de Cuba, un site de voyage multimedia: http://hatuey.blogs-de-voyage.fr
Trinidad – Babalawo.
Notre première vraie rencontre avec la Santeria et un Babalawo
Encore une de ces rencontres que nous faisons, fruit du hasard et de notre disponibilité.
Au retour du Carnaval de Santiago de Cuba, nous nous sommes arrêtés pour une journée et demi à Trinidad que nous commençons à bien connaître et où nous aimons parcourir les ruelles et finir de visiter les monuments.
Nous nous faisons accoster par le Babalawo pour tout autre chose que la Santeria, quelques paroles échangées et j’accepte de le suivre chez lui, où il nous laissera en compagnie de sa femme et de leur petite fille, le temps d’aller me chercher ce que j’allais lui acheter.
( les curieux me demanderont par courrier, je préfère, ici, rester évasif)
Pendant son absence nous faisons connaissance avec sa femme, la petite fille et le dernier né.
Quelques photos avec la petite fille qui nous regarde avec ses grands yeux noirs étonnés.
Dans la maison, il y a des choses que nous voyons qui nous font nous interroger. Tout porte à croire que ces gens sont des adeptes de la Santeria.
Dans des niches sur les murs ou par terre, il y a des choses évidentes. des ossements, une aile d’oiseau, des pots avec des symboles.
L’antre d’un sorcier pour qui ne connaîtrait pas la Santeria
Nous posons la question à l’épouse qui nous informe que son mari est un babalawo, un terme qui pour nous est tout nouveau.
Dans cette religion il est une sorte de prêtre.
Elle nous parle de ses activités, voit que nous sommes attentifs à ces réponses.
Nous n’attendons plus qu’une chose maintenant: le retour de son mari pour aller plus loin.

Nous ne savons pas encore que cette découverte va perturber notre séjour à Trinidad, que nous passerons avec lui un peu plus de trois heures dans la soirée, et nous aurons tous les deux ensuite un rendez vous le matin pour la même durée, qui nous laissera à peine le temps de clore nos valises et nous rafraîchir avant de prendre le bus peu après midi pour rejoindre La Havane.

J’aurai la chance de filmer l’intégralité des séances qui auront lieu au pied du lit du couple.
Le Babalawo ne s’y oppose pas.
Après montage il m’en reste 1H30 d’annonces fascinantes faites par quelqu’un qui ne nous connaissait pas.
Anny pendant cette séance a connu des moments d’émotions quand il lui parlait parfois sans nuances de sa vie, de la maladie, de sa vie professionnelle, de ses relations, de notre propre relation.
http://hatuey.blogs-de-voyage.fr/files/cuba/trinidad/BABALAWO_10.avi
Comme il nous le disait pendant les séances,  » Ce que je vous dis vaut pour le futur,le passé ou le présent »
Je dois avouer que certaines annonces se sont avérées exactes pour nous deux. Certaines ont à peine attendu la fin du séjour pour se réaliser.
Les vidéos qui suivront mélangent plusieurs langues qui nous permettront de communiquer avec le Babalawo et parfois l’aider à nous préciser sa pensée malgré la qualité de son espagnol.
Avec lui nous parlerons anglais ou espagnol.
Parfois Anny qui parle aussi bien l’espagnol que sa langue natale, me traduira en français les expressions du Babalawo qu’elle pense que je ne comprends pas.
Je pense que vous pourrez suivre sans problème sauf les phases de son rituel dans une langue que nous ne sautons pas identifier. Mémoire de langues africaines?
Prêts à m’accompagner pour quelques notes et prédictions?
mai 13, 2007 © Hatuey

spacer

Video Voyageur à Cuba

Drapeau de Cuba, un site de voyage multimedia: http://hatuey.blogs-de-voyage.fr
Video Voyageur
Trinidad: Le Babalawo.

http://hatuey.blogs-de-voyage.fr/wp-content/blogs.dir/1798/files/2007/04/ae115deb2cbc3dbe94026ff6ce94f83e.avi
Du 1er mai au 15 je consacrerai les derniers jours avant la fin du concours à Cuba.
Au programme une rencontre avec un babalawo de la Santeria. C’était notre première rencontre avec cette religion très présente à Cuba.
Sur mon disque dur 1h30 d’un enregistrement qu’il m a laissé faire pendant qu’Anny et moi passions à tour de rôle. Cette rencontre aura un peu perturbé le cours de notre séjour à Trinidad. Nous aurons passés en tout 6 heures avec lui réparties sur deux jours
avril 23, 2007 © Hatuey

spacer

Cuba

9bc7f7291ddefc68bfdd6b18f95cd113.jpg
Trinidad, rue Guimart.

spacer

Video Voyageur

Une autre manière de voyager et de ramener des vidéos,des photos,et des sons pour vous faire partager l’ambiance de mes voyages.
Plus l’âme d’un reporter, d’un photographe, que d’un touriste.
Quand je pars, le matériel qui m’accompagne est souvent aussi lourd que la valise, je me demande parfois quand je monte à bord d’un avion pourquoi on ne remarque pas que j’ai plus de bagages de cabine et de poids qu’il n est autorisé.

« Plus d’appareils précieux en soute depuis un retour du Mexique où ma valise s’est perdu 5 jours et est revenue chez moi totalement explosée et mon matériel baignant dans le kilo de sable de Tulum que je ramenais avec moi »
Merci quand même à Air France pour l’indemnisation des 30 kilos de valise.

Depuis janvier 2006 où j’ai commencé ce blog sur les conseils de Hugues1804 qui m’encourageait à participer au deuxième concours de blogs d’Expedia, vous avez été nombreux à venir voir mon travail.
Il a été finalement récompensé par un Prix des Internautes
Tout récemment le blog a connu des records de fréquentations pendant les trois jours que j’ai consacrés au Carnaval de Bâle que je suis depuis de nombreuses années.

Je viens de terminer une longue série de vidéos sur la Passion du Christ dans un village du Yucatan où nous nous rendons depuis plusieurs années.
J’y serai à nouveau l’année prochaine avec un tout nouveau matériel pour y filmer plus pro avec le récent format HD.

Quelles vidéos à venir sur ce blog?

vers fin avril
Vie et mort d’une hacienda où se cultivait le Hennequen (Sisal), plusieurs années que nous la visitons et voyons son évolution. Notre premier guide est responsable maintenant d’un syndicat d’exploitation du site qui organise les visites des touristes et explique l’exploitation de cette plante.
Ca va être long et décourager ceux qui préfèrent les séjours club.

Première quinzaine de mai, retour à Cuba pour vous présenter mes dernières vidéos
Trinidad,dans l’antre du Babalawo : surprenant!
Je n’ai encore rien vu sur ce sujet.Carnaval à Santiago de Cuba qui nous a permis de poursuivre les sujets que nous avions commencés en 2003.

En attendant une longue liste de vidéos et prises de sons à consulter ici , synthèse presque complètement mise à jour.

Je dois avouer que couper de longues séquences, des heure de vidéos pour monter des sujets courts de 1 minute ou plus est assez frustrant, d’autant que pour caser cela sur Expedia, je suis obligé de compresser et dégrader la qualite de mes vidéos.

Une minute de fichier avi en fin d’acquisition représente sur mes disques durs 250 Mégas…
je vous laisse imaginer la taille des disques que je suis obligé d’acheter (500 gigas pour mon dernier disque)

spacer
spacer

Jorge Aragon

Jorge Aragon

L’homme de Trinidad.

Chaque fois que nous allions à Cuba, nous le croisions. Il faisait partie de coté pittoresque de Trinidad.
La Plaza mayor était l’endroit où nous étions maintenant surs de le rencontrer.
A force de regarder avec plus d’attention les livres qui nous servaient à préparer nos séjours nous nous sommes aperçus qu’il était le personnage le plus photographié de la ville.
Nous avons réussis à mettre un nom sur ce personnage: Jorge Aragon.

spacer

Eduardo

La Havane. Casa Particular
Eduardo Canciano

Eduardo et son fils René

Une dernière photo d’Eduardo avant de rentrer dans notre taxi, direction Aeroport Jose Marti.
Un personnage important de la Habana Vieja qui a eu la chance de venir en France et à Paris pour négocier l’achat de nos vieux trains qui équipent maintenant Cuba.
C’est l’organisateur de tous nos hébergements dans l’ile grâce à son épais carnet d’adresses.
Toujours un plaisir de nous retrouver chez lui tous les ans.
Un simple coup de fil et il vous trouvera les meilleures « Casas » à Trinidad, Camaguey, Cienfuegos, Santiago ou ailleurs.

spacer
spacer
spacer