Hanoi, circulation.

Les images de la vidéo sont celles récoltées entre la rue Hang Bong où se trouve notre hôtel et jusqu’au nord du Lac Hoan Kiem.
Le flux est continue. Traverser tient du jeu d’arcade. Ces scooters seraient des météorites qui ne dévieraient jamais pour ne pas engendrer de cataclysme avec une météorite proche, mais pourraient ralentir leur trajectoire à l’approche de nos corps étrangers. La circulation fluide même dans les carrefours, sans respect d’un code de la route tient du miracle permanent.
Pas de victimes à déplorer pendant tout le séjour. Une seule règle: oser se lancer.

 

Sans la protection d’un passage clouté ou d »un feu rouge, le Vietnamien en est à calculer sans cesse ses chances de survie, à estimer la vitesse d’un bolide qui vient inévitablement à sa rencontre, à croire en l’humanité des chauffeurs. Difficile d’imaginer les calculs de ces milliers de cerveaux qui, toute la journée, font tout pour s’éviter et survivre sans dégats matériels ou corporels.
Lançons nous dans le flux.

One comment on “Hanoi, circulation.

  1. voyage vietnam

    traverser la rue, c’est un sport dangereux, lol

Leave a reply